LEERS HISTORIQUE

La ferme le COULOMBIER

 

Le premier propriétaire connu est François Bataille. Au 17eme siècle, le censier du coulombier s'appelle Mulliez, lieutenant - général de Leers. De 1755 à 1765 les quittances sont données par Monsieur Deschamps - Delalande, puis de 1765 à 1767 par Monsieur de Bief, enfin de 1768 à 1771 par Monsieur Godefroy.

Au moment de la révolution, la ferme est occupée par les 3 frères Deffrenne qui viennent de la Maison Blanche. Tous les trois périssent assassinés, deux dans leur maison et le troisième près du moulin. La ferme est incendiée. Quelque temps après, un fermier du nom Doutreligne reprend le bail et s'y ruine. Dès 1799, la ferme est exploitée par Pierre-Joseph Delannoy et ensuite par son fils Pierre-François Delannoy-Fourez, Maire de Leers. Il est mort en 1840. Sa veuve et son fils continuent l'activité. A la mort de Henri Delannoy-Derache, en 1874, la propriété est transmise au beau-frère, Jean-Baptiste Derache-Bonte.

La ferme est gardée ainsi pendant 3 générations et parvient alors à la famille Delcour. Les terrains sont achetés pour l'implantation du Centre Commercial. Elle était inexploitée. A la fin des années 1970 plusieurs projets ont été plus ou moins étudiés, notamment une transformation en zone artisanale.

Cette idée a été peu développée. D'autre part, il y a eu un projet un peu plus étudié de centre de formation professionnelle de jeunes en difficulté, mais des difficultés de tous ordres n'ont pas permis d'aboutir. Finalement les bâtiments inoccupés se dégradent très rapidement et sont rasés (pour raisons de sécurité) en 1983.

Sur les ruines de la ferme a été découvert un puits gallo-romain (des vestiges sont déposés au musée de Leers).