LEERS HISTORIQUE

« Ferme du Bailli », la Ferme DAL

 

Bâtie sur l'ancienne maison du Bailli dont il est fait mention sur un plan de 1703, elle fut agrandie ou remplacée par une ferme occupée au XIX ème siècle par Henri Derache.

Plan de 1826

Plan actuel

Au sommet de l'arcade de la grande porte de la ferme, au 10 et 12 rue Louise de Bettignies, deux dates nous rappellent son histoire : 1683 et 1896.

Les premiers exploitants appartiennent à la famille Mullier, car, dans le dénombrement des habitants de Leers Tournaisis en 1672, nous trouvons le nom de François Mullier, laboureur. En 1703, sur le plan figuratif des terres du fief et seigneurie de Tressin (appartenant à l'abbaye de Los et du fief du Prêt) on voit la maison du « Bailli » de Leers.

Lors du partage du village de Leers (entre la France et l'Autriche) en 1769, on remarque dans la liste des habitants, la famille de Jean-Baptiste Mullier, fermier, âgé de 52 ans, son épouse Jeanne-Joseph Duvillers, leurs 7 enfants plus un charretier Jacques Cornil et un domestique, Ferdinand Plouquet.

En 1851, Rosalie Lamblin, veuve de Mullier, s'occupe de la ferme. Le quartier se nomme « Le Petit Tourcoing ».

En 1911 apparaît la famille Derache, d'abord Henri puis Jules. Depuis 19.36 s'installe la famille Dal.

Aujourd'hui Philippe Dal et son épouse se sont spécialisés dans la culture de l'endive (le « chicon »).